Travail transfrontalier

Le travail transfrontalier est possible sous différentes formes: comme travailleur frontalier, au moyen du détachement ou par un déménagement permanent à l'étranger. Le principe général veut que les cotisations de sécurité sociale soient payées dans le pays où l'on travaille.

L'emploi au moyen du détachement constitue une exception à ce principe. Dans ce cas, le travailleur détaché reste soumis à la sécurité sociale de son pays d'origine. Par ailleurs, la Belgique a conclu un accord bilatéral relatif à la sécurité sociale avec plusieurs pays. Dans certains cas, ces accords stipulent que le travailleur reste soumis à la sécurité sociale belge, même dans le pays d'accueil.

Vous souhaitez venir travailler en Belgique en tant que ressortissant non européen? Dans cette situation, vous devez demander une carte ou un permis de travail. Vous payez donc des cotisations de sécurité sociale en Belgique.

Si vous travaillez à l'étranger pendant une longue période, il est important de contrôler la législation du pays d'accueil. Si nécessaire, vous pouvez contracter une assurance via l'Office des régimes particuliers de sécurité sociale (ORPSS), ce qui vous permettra ultérieurement de transposer aisément vos droits en Belgique.