Jeunes

En tant que jeune adulte, vous bénéficiez de diverses mesures de soutien pendant vos études et lors de vos premiers pas sur le marché du travail. Vous êtes âgés de 18 à 25 ans, vous conservez dans ce cas votre droit à des allocations familiales aussi longtemps que vous étudiez. Par ailleurs, vous pouvez aussi travailler comme étudiant pendant 475 heures au maximum.

Après vos études, vous devez vous inscrire comme demandeur d'emploi. Votre stage d'insertion professionnelle commence à ce moment-là. Pendant cette période, vous avez droit à des allocations familiales pendant 12 mois au maximum si votre revenu reste faible. En fonction de votre situation, vous pouvez aussi bénéficier de mesures de promotion de l'emploi spécifiques pour les jeunes.

Le diplôme le plus élevé que vous avez obtenu est un diplôme de l'enseignement secondaire ? Dans ce cas, un stage de transition vous permet par exemple d'acquérir de l'expérience professionnelle pendant votre stage d'insertion professionnelle. Une autre possibilité est de commencer à travailler en tant que travailleur intérimaire. Un bureau de travail intérimaire vous engage pour des emplois temporaires auprès de différents employeurs.

Dès que vous travaillez, vous constituez des droits en matière de sécurité sociale tels que le droit au congé. La première année suivant les études, vous ne disposez cependant pas d’assez de droits pour bénéficier d'un congé payé complet. Les vacances jeunes permettent de compléter vos droits jusqu'à 4 semaines de congé payé.

Si malgré votre recherche de travail vous n'avez pas d'emploi après 310 jours, vous recevrez une allocation d'insertion.