Votre navigateur ne prend pas en charge le javascript, dès lors, certaines fonctionnalités ne sont pas disponibles

Green@work

Dans le secteur de l’horticulture, les employeurs peuvent faire appel à des travailleurs occasionnels à des conditions avantageuses.

Les cotisations sociales ne sont pas calculées sur la base des salaires réels, mais bien sur la base d'une rémunération forfaitaire.

Conditions

Ce calcul avantageux vaut pour un nombre de jours limité: 65 jours par année civile par travailleur occasionnel. Le travailleur occasionnel peut prester à concurrence de 65 jours auprès d’un ou plusieurs employeurs du secteur. Vous trouverez plus de détails sur le travail occasionnel dans la section «Les travailleurs occasionnels des secteurs de l’agriculture et de l’horticulture» des Instructions administratives ONSS.

Green@work est le service en ligne grâce auquel, en tant qu’employeur, vous pouvez visualiser combien de jours ont déjà été réservés pour votre travailleur potentiel et combien de ces 65 jours un travailleur potentiel peut encore prester.

Il y a cependant deux exceptions à la règle des 65 jours:

  • Dans le secteur du chicon, les travailleurs occasionnels qui ont épuisé leur plafond de 65 jours peuvent encore prester 35 jours supplémentaires. Ils ne sont pas autorisés à le faire en tant qu’intérimaires. Au cours de l’année civile précédente, l’employeur doit avoir réalisé au moins ¾ de son chiffre d’affaires dans le secteur du chicon.
  • Dans le secteur du champignon, les travailleurs occasionnels qui ont épuisé leur plafond de 65 jours peuvent aussi prester 35 jours supplémentaires. Ils ne sont pas autorisés à le faire en tant qu’intérimaires. Le travailleur occasionnel doit également avoir travaillé dans la culture des champignons au cours des 65 jours précédents.

Ces 35 jours supplémentaires ne sont pas pris en compte dans le solde de jours restants affiché dans le compteur de Green@work ; ce solde étant limité au contingent de base de 65 jours. En revanche, les jours de travail qui dépassent le plafond de 65 jours sont eux bien comptabilisés dans le nombre de jours déjà prestés et affichés par Green@work.