Vaccination en prévention d’une maladie professionnelle

Vaccinations

Vous courez un risque accru de contracter une infection durant votre travail ? Si vous pouvez vous faire vacciner, vous recevrez éventuellement un remboursement de l'Agence fédérale des risques professionnels (Fedris). Souvent, c’est l’employeur qui fait en sorte que son personnel se fasse vacciner gratuitement, via son service de prévention externe. La demande et le remboursement se font donc par l’intermédiaire de l’employeur (par exemple un hôpital qui offre la possibilité à son personnel de se faire vacciner gratuitement contre l’hépatite B). En tant qu’individu, vous pouvez également introduire une demande de remboursement d’un vaccin.

Il s’agit principalement de vaccins contre l’hépatite B ou de vaccins combinés contre les hépatites A et B. Sous certaines conditions, d’autres vaccins sont également remboursés. La liste complète des vaccinations pouvant être remboursées par Fedris figure dans une nomenclature spécifique. Ainsi, Fedris rembourse par exemple le vaccin contre la grippe aux victimes d’affections respiratoires ou cardiaques. Les personnes qui, dans le cadre de leur travail, voyagent dans des pays où sévissent des maladies tropicales (par exemple fièvre jaune), bénéficient du remboursement des vaccins contre ces maladies.

Les informations ci-dessous valent uniquement pour le remboursement des vaccins contre l’hépatite.

Qui bénéficie d’un remboursement ?

Le remboursement est automatique pour :

  • le personnel des services hospitaliers et des cabinets médicaux et paramédicaux
  • le personnel des laboratoires où sont analysés du sang ou des produits biologiques susceptibles d’être infectés par le virus (biologie clinique, anatomopathologie, oncologie...)
  • les étudiants en médecine, dentisterie et professions paramédicales
  • le personnel des cabinets dentaires
  • le personnel des lavoirs attachés à des établissements de soins.

Le remboursement est soumis à certaines conditions :

Si vous êtes en contact régulier et non fortuit, dans le cadre de votre travail, avec du sang ou des produits biologiques, vous pouvez obtenir le remboursement du vaccin contre l’hépatite. Cela peut être le cas pour :

  • le personnel des services traitant des malades de longue durée et le personnel des maisons de repos et de soins (MRS)
  • le personnel soignant des institutions pour personnes handicapées mentales
  • le personnel des crèches
  • les infirmiers/infirmières et puériculteurs/puéricultrices de l’enseignement de jour
  • les aides familiaux/familiales
  • les travailleurs des laboratoires non cliniques et les étudiants qui y font un stage lors duquel ils sont en contact avec du sang humain ou avec des produits biologiques, tels que des laboratoires de biologie, de biotechnologie, de génie génétique...
  • les ambulanciers
  • les pompiers des services d’urgence
  • les pompiers du service de secours 112
  • les pompiers de carrière des administrations provinciales et locales
  • le personnel des entreprises de pompes funèbres qui travaille parfois dans les hôpitaux
  • le personnel qui vend et répare des appareils à usage médical et susceptible d’être en contact avec du sang ou d’autres produits biologiques
  • les enseignants de l’enseignement spécial pour personnes handicapées : enseignement privé non subventionné par les pouvoirs publics
  • le personnel éducatif des instituts médico-pédagogiques (IMP)
  • les travailleurs des lavoirs traitant le linge d’établissements de soins
  • les psychologues travaillant dans les centres de thérapie individuelle
  • le personnel de nettoyage des écoles de l’enseignement spécial de jour
  • le personnel d’encadrement et de surveillance des ateliers protégés où travaillent des personnes handicapées mentales.

Il n’y a pas de remboursement entre autres pour :

  • les gardiens de prison
  • les agents de police
  • les travailleurs des lavoirs ne traitant pas de linge provenant d’établissements de soins
  • les secouristes
  • les marins de la marine marchande
  • le personnel qui vend et répare des appareils de laboratoire n’ayant pas d’usage médical
  • le personnel des jardins zoologiques
  • les éboueurs
  • le personnel des entreprises de pompes funèbres qui ne travaille pas dans les hôpitaux.

Remboursement des vaccinations de rappel

Fedris rembourse les vaccinations de rappel (c’est-à-dire une deuxième vaccination si les anticorps de la première vaccination ne sont plus assez forts). Pour le remboursement d’une vaccination de rappel contre l’hépatite B, le taux d’anticorps doit être descendu sous le seuil de 10 mlE/ml.

Demander soi-même un remboursement

Il est conseillé aux entreprises de prendre contact avec Fedris, puisqu’il faut entre autres installer un logiciel dans l’entreprise.

Si vous voulez obtenir le remboursement d’un vaccin en tant qu’individu, vous devez envoyer deux formulaires à Fedris :

Veillez à faire votre demande avant la vaccination. En effet, vous devez d’abord obtenir l’autorisation de Fedris. Si Fedris vous donne son feu vert, vous recevrez alors les formulaires de prescription nécessaires pour obtenir le remboursement par Fedris. Ces formulaires doivent être complétés par :

  • le médecin qui prescrit le vaccin, et
  • le pharmacien chez qui vous avez acheté le vaccin.

Quel est le montant du remboursement ?

Le coût indiqué dans la nomenclature INAMI correspond au montant remboursé par Fedris. Fedris ne rembourse pas les frais suivants :

  • les frais de médecin pour la prescription et l’administration des vaccins,
  • les frais de laboratoires pour les analyses sanguines, et
  • certaines vaccinations de rappel.

Pour ces frais, vous bénéficiez de l’intervention habituelle de votre mutuelle.