Pensionné après une maladie professionnelle

Pension et maladie professionnelle

Dès que vous partez à la pension, votre indemnité pour incapacité de travail permanente de l'Agence fédérale des risques professionnels (Fedris) est limitée.

Vous avez travaillé dans le secteur privé

À partir du premier jour du mois où vous touchez une pension de retraite ou de survie, votre indemnité de maladie professionnelle est limitée. Un pensionné ne touche plus qu’un montant forfaitaire mensuel pour chaque pourcent d’incapacité de travail.

  • Si le pourcentage d’incapacité de travail se situe entre 1 et 9 inclus, le montant forfaitaire est de 7,0210 € x % d’incapacité de travail.
  • Si le pourcentage d’incapacité de travail se situe entre 10 et 35 inclus, le montant forfaitaire est de 10,2265 € x % d’incapacité de travail.
  • Si le pourcentage d’incapacité de travail se situe entre 36 et 65 inclus, le montant forfaitaire est de 13,6248 € x % d’incapacité de travail.
  • Si le pourcentage d’incapacité de travail se situe entre 66 et 100 inclus, le montant forfaitaire est de 17,2935 € x % d’incapacité de travail.

Exemple :
Si vous avez une incapacité de travail de 40 %, vous toucherez une indemnité mensuelle de 13,6248 € x 40 = 544,99 €.

Vous êtes un ancien mineur

Les anciens mineurs qui n’ont plus pu travailler en raison de leur maladie professionnelle ou qui ont dû chercher un nouvel emploi « en surface » ont toujours droit au montant forfaitaire de la catégorie la plus élevée (c.-à-d. le montant pour une incapacité de travail entre 66 et 100 %), même si leur incapacité de travail est inférieure à 66 %.

Vous êtes un ancien travailleur d’une administration communale ou provinciale

Les membres du personnel des provinces et communes peuvent conserver leur indemnité de maladie professionnelle, mais le total de cette indemnité et de la pension du secteur public ne peut jamais dépasser le montant du dernier salaire.