Indemnités après un accident du travail

Après un accident du travail, vous êtes déclaré en incapacité temporaire de travail lorsque vous ne pouvez pas reprendre immédiatement le travail. Votre salaire est encore entièrement payé pour le jour de l'accident. A partir du premier jour suivant, vous avez droit à une indemnité journalière d'incapacité de travail temporaire totale. Cette indemnité journalière est calculée sur le salaire de base de l'année écoulée.

Si vous reprenez le travail à temps partiel, vous recevez une indemnité journalière d'incapacité temporaire de travail partielle. Vous recevez cette indemnité jusqu'à ce que vous soyez complètement guéri ou ou qu'un taux d'incapacité permanente de travail vous soit octroyé.

Dès que votre santé se stabilise, un taux d'incapacité permanente de travail peut éventuellement être fixé. L'indemnité à laquelle vous avez droit dans ce cas tient compte du taux de votre incapacité et de votre salaire de base. Vous recevrez à vie la rente qui vous a été attribuée.

Et si après l'accident du travail vous êtes dépendant de l'aide de tiers?  Vous avez dans ce cas droit à une allocation supplémentaire. Le médecin-conseil octroie cette allocation sur la base d'une check-list.

Si vous bénéficiez d'une pension, cette rente sera limitée. A partir de ce moment, les allocations en question ne seront plus soumises à un précompte professionnel.

S'il s'agit d'un accident mortel, il existe aussi différents types d'allocations pour les parents de la victime. Les montants de ces allocations dépendent du degré de parenté avec la victime.