Famille et handicap

Les personnes handicapées entrent, sous certaines conditions, en considération pour des aides spécifiques. La reconnaissance du handicap est une des conditions qui doit être remplies. Un médecin reconnaît ce handicap pour une durée déterminée ou indéterminée, en fonction de l'évolution de l'état de santé de la personne. Dès l'âge de 21 ans, le médecin examine aussi l'aptitude au travail.

Les enfants handicapés ouvrent le droit à des allocations familiales majorées. En plus des allocations familiales ordinaires, leurs parents reçoivent un supplément jusqu'à ce que l'enfant ait atteint l'âge de 21 ans. Vous devez demander ce supplément à votre caisse d'allocations familiales. Les enfants encore aux études âgés de 21 à 25 ans entrent uniquement en considération pour des allocations familiales ordinaires. 

Si un parent reçoit une indemnité à cause d'un handicap, son enfant entre aussi en considération pour ce supplément d'allocations familiales. Outre l'indemnité, le revenu du ménage est aussi pris en considération. Si le revenu est trop élevé, vous perdez le droit au supplément.

Si votre handicap réduit fortement votre mobilité, vous pouvez demander une carte de stationnement pour personnes handicapées. Vous pouvez ainsi garer votre voiture sur de larges places de parking adaptées.

Vous souhaitez obtenir davantage d'informations sur les mesures d'aide pour les personnes handicapées? Consultez le thème "Handicap et invalidité".