Commencer à travailler

Vous venez de terminer vos études en tant que jeune adulte et vous souhaitez vous lancer sur le marché du travail ? Inscrivez-vous le plus rapidement possible en tant que demandeur d'emploi. Votre stage d'insertion professionnelle commence à ce moment-là. Si après une période de 310 jours vous êtes encore demandeur d'emploi, vous avez droit à une allocation d'insertion. Les jeunes dont le diplôme le plus élevé est celui de l'enseignement secondaire ont également la possibilité d'accomplir un stage de transition rémunéré pendant leur stage d'insertion professionnelle. De cette manière, ils voient leur possibilité d'acquérir de l'expérience professionnelle augmenter.

Dès que vous travaillez, vous constituez des droits en matière de sécurité sociale tels que le droit au congé. La première année suivant les études, vous ne disposez cependant pas d’assez de droits pour bénéficier d'un congé payé complet. Les vacances jeunes permettent de compléter vos droits jusqu'à quatre semaines de congé payé.

Même si vous bénéficiez d'une allocation pour un handicap, vous pouvez travailler. Vous devez cependant faire savoir à la DG Personnes handicapées du SPF Sécurité sociale que le revenu de votre ménage augmentera fortement ou que vous vous installez comme travailleur indépendant. En effet, une modification du revenu de votre ménage a un impact sur vos allocations.

Les pouvoirs publics ont mis au point plusieurs mesures en faveur de l'emploi afin d'aider les groupes socialement vulnérables à trouver du travail sur le marché de l'emploi. A certaines conditions, vous pouvez être engagé avec une carte de travail ACTIVA. Votre employeur recevra, dans ce cas, une réduction des cotisations ONSS. En ce qui vous concerne, votre salaire net se composera en partie d'une allocation de travail.

Vous souhaitez en savoir plus sur les mesures de promotion de l'emploi et augmenter ainsi vos chances sur le marché du travail ? Découvrez-les au moyen de l'application web 'Au travail'.