Reconnaissance de handicap

Faire reconnaître votre handicap

Vous voulez être pris en considération pour bénéficier d'allocations ou d'autres mesures ? Pour cela, vous devez d'abord faire évaluer votre handicap dans l'un des centres médicaux de la Direction générale Personnes handicapées dans votre région. 

Quelles sont les conditions ?

Pour les adultes à partir de 21 ans, le médecin examine si votre handicap vous pose des difficultés pour travailler. Il vérifie aussi dans quelle mesure votre handicap influence vos activités de la vie quotidienne.

Dès que vous renvoyez votre demande en ligne, la DG Personnes handicapées contacte votre médecin traitant et vérifie si vous remplissez les conditions. Si c'est le cas, vous serez éventuellement invité à participer à un entretien dans l'un des centres médicaux.

Durée déterminée ou indéterminée ?

Le médecin peut décider de ne reconnaître votre handicap que pour une période spécifique parce qu'il pense que votre situation médicale va s'améliorer dans le futur. C'est souvent le cas pour les enfants. Si votre situation médicale est stable, il décidera de reconnaître votre handicap pour une durée indéterminée.

Comment demander une reconnaissance ?

Vous trouverez la procédure exacte de demande de reconnaissance de votre handicap à la rubrique ‘Procédure de reconnaissance’ sur le site web Personnes handicapées. Connectez-vous à My Handicap avec votre carte d’identité électronique et répondez au questionnaire sur la mesure dans laquelle votre handicap limite votre autonomie.

Et ensuite?
Dès que vous envoyez le questionnaire, la DG Personnes handicapées reçoit un message électronique de votre demande. La DG Personnes handicapées contacte elle-même votre médecin traitant, afin d’obtenir les informations nécessaires. La DG Personnes handicapées examine si vous répondez aux conditions et vous envoie une lettre avec la décision. 

Besoin d’aide?
Si oui, vous pouvez vous adresser à votre commune, votre CPAS ou votre mutualité. Ils vous aideront à répondre au questionnaire. N’oubliez pas d’emporter votre carte d’identité, votre numéro de compte bancaire et le nom de votre médecin traitant!
Vous pouvez aussi toujours vous adresser aux travailleurs sociaux de la DG Personnes handicapées.