Le contenu de cette page sera mis à jour prochainement.

Suite à la 6ème réforme de l’Etat, les allocations familiales belges sont régionalisées depuis le 1er janvier 2019. Chaque région administre désormais son propre régime et sa propre caisse d’allocations familiales. Rendez-vous sur la page Réforme des allocations familiales du portail de la sécurité sociale pour en savoir plus sur les différents régimes ou pour retrouver les adresses du site web de chaque caisse régionale.

Allocations familiales pour travailleurs frontaliers

Conditions

Vous êtes un travailleur frontalier si vous habitez en Belgique avec votre famille, si vous travaillez dans l'un des pays de l'Union européenne et si vous rentrez chez vous chaque jour ou au moins une fois par semaine.

Vous n'êtes pas un travailleur frontalier si vous travaillez pour une institution européenne, comme l'UE, en Belgique ou à l'étranger. Vous n'êtes pas non plus un travailleur frontalier si vous travaillez à la maison, pour une firme étrangère,  ou si vous êtes détaché en Belgique pour une firme étrangère.

Vous pouvez avoir droit aux allocations familiales pour le régime particulier des travailleurs frontaliers si vous n'avez pas droit aux allocations familiales en Belgique ou dans le pays où vous travaillez.

Les travailleurs frontaliers peuvent introduire une demande pour les allocations familiales auprès de l'un des bureaux provinciaux de FAMIFED :

  • Les travailleurs frontaliers néerlandophones peuvent s'adresser au BP de Hasselt.
  • Les travailleurs frontaliers francophones peuvent s'adresser au BP de Luxembourg.
  • Les travailleurs frontaliers germanophones peuvent s'adresser au BP d'Eupen.

Les mêmes conditions que pour les enfants des travailleurs salariés en Belgique s'appliquent aux enfants des travailleurs frontaliers. Un travailleur frontalier peut également demander une allocation de naissance et une prime d'adoption.