Allocations familiales et parent malade

Quoi et pour qui ?

Si vous êtes malade de longue durée, vous pouvez avoir droit à un supplément social. Concrètement, il s'agit des cas suivants :

  • Travailleuse en repos d'accouchement
  • Indemnités de maladie
  • Indemnités d'invalidité
  • Indemnités de maladie professionnelle
  • Indemnités d'accident de travail
  • Personne handicapée exerçant une profession
  • Personne handicapée sans profession

À partir du septième mois, vous avez droit à un supplément dans les conditions suivantes :

  • Si les enfants font partie du ménage du malade ou de la personne invalide et que celle-ci vit seule, le revenu total du ménage ne peut pas dépasser 2.309,58€ brut par mois.
  • Si le malade ou l'invalide cohabite avec un partenaire, le total de leurs revenus ne peut pas dépasser 2.385,65€  brut par mois.
  • Si les enfants ne font pas partie du ménage du malade ou de l’invalide mais habitent chez l'autre parent, ce parent ne peut pas être établi en ménage et son revenu ne peut pas dépasser € 2.309,58 brut par mois. Le revenu du malade ou de l’invalide n’est pas pris en compte.

Le délai d'attente de six mois ne vous concerne pas si vous recevez des indemnités d'invalidité ou si vous êtes handicapé(e) sans profession.