Allocations familiales spécifiques

En Belgique, tout parent a droit à des allocations familiales. Une des conditions est que l'enfant doit effectivement être à charge du ménage. Un enfant jusqu'à l'âge de 18 ans a droit, sans conditions, à des allocations familiales. 

Les jeunes âgés de 18 à 25 ans entrent uniquement en considération :

  • s'ils sont encore aux études, 
  • s'ils accomplissent le stage d'insertion professionnelle ou
  • s'ils sont tombés malades avant qu'ils n'aient pu s'inscrire comme demandeurs d'emploi.

En tant que parent d'accueil, vous pouvez recevoir des allocations familiales pour votre enfant d'accueil. Le parent dont l'enfant a été placé perd, quant à lui, le droit aux allocations familiales garanties. L'enfant séjourne-t-il dans une institution ? Alors, l'institution reçoit 2/3 des allocations familiales et 1/3 est versé au parent qui a demandé les allocations familiales.

De manière générale, les allocations familiales sont demandées à l'intervention de la caisse d'allocations familiales de l'employeur ou de la caisse d'assurances sociales. La situation professionnelle de certains parents est cependant plus complexe et requiert une dérogation. C'est ainsi que les allocations familiales sont garanties pour notamment: 

  • les chômeurs de longue durée, 
  • les parents d'accueil qui sont affiliés auprès d'un service d'accueil agréé,
  • les personnes détenues,
  • les travailleurs frontaliers, 
  • le personnel de maison, et
  • les ménages sans revenu qui n'ont pas droit à un autre type d'allocations familiales.

Si vous ne répondez pas à certaines conditions légales pour obtenir des allocations familiales, vous pouvez demander une dérogation à titre individuel.

Les groupes socialement vulnérables reçoivent, par ailleurs, un supplément, en plus des allocations familiales ordinaires. Ce supplément doit leur permettre de faire face aux besoins spécifiques de l'enfant ou de compenser le faible revenu du ménage. Il s’agit de:

  • parents (pré-)pensionnés,
  • enfants handicapés (jusqu'à l'âge de 21 ans),
  • enfants de personnes handicapées,
  • parents malades pendant une longue période, 
  • familles monoparentales, et 
  • chômeurs de longue durée.

Pour les (pré-)pensionnés, le supplément est octroyé de manière automatique. Les autres groupes doivent introduire une demande auprès de la caisse d'allocations familiales ou de FAMIFED.