Mon enfant part à l'étranger… et ses allocations familiales ?

07 mai 2018 - De manière générale, pour avoir droit aux allocations familiales belges:

  • l’un des parents de l’enfant doit travailler en Belgique, et/ou
  • l'un des parents doit recevoir des prestations sociales belges assimilées (ex. allocations de chômage, indemnités de maladie…), et
  • l'enfant doit être élevé en Belgique.

Mais dans le cas des enfants qui partent étudier à l'étranger, les règles sont spécifiques.

Votre enfant étudie dans un pays de l'Espace économique européen (EEE) ?

Si votre enfant étudie dans l’un des pays de l’EEE (voir liste complète sur la page Mon enfant réside à l'étranger), vous avez droit aux allocations familiales belges complétées d’éventuels suppléments. Vous recevez donc le même montant que si votre enfant ne résidait pas à l’étranger.

Cependant, si l’un des deux parents de l’enfant peut aussi ouvrir un droit aux allocations familiales dans un autre pays de l’EEE (par ex. détachement), le montant le plus élevé des allocations familiales est garanti et complété.

Dans les deux cas, votre enfant doit suivre un programme d’enseignement reconnu par l’Etat de ce pays ou au moins 17 heures de cours par semaine.

Votre enfant étudie en dehors de l’EEE, mais dans un pays avec lequel la Belgique a conclu un accord bilatéral ?

En dehors de l’EEE, la Belgique a conclu des accords bilatéraux avec un certain nombre de pays (Maroc, Tunisie, Algérie, Turquie, Macédoine…). Si votre enfant étudie dans l’un de ces pays, il peut exister un droit aux allocations familiales belges. Chaque accord dispose toutefois de ses propres conditions spécifiques. Il est donc préférable de prendre contact avec votre caisse d'allocations familiales qui pourra examiner votre situation spécifique.

Votre enfant étudie en dehors de l’EEE et dans un pays avec lequel la Belgique n'a pas conclu d'accord bilatéral ?

Sous certaines conditions, il est alors encore possible de conserver le droit aux allocations familiales belges. C'est notamment le cas si:

  • votre enfant séjourne au maximum deux mois par an (en une ou plusieurs fois), ou
  • s'il séjourne pendant les vacances scolaires (au maximum 120 jours par an).

Pour connaître toutes ces conditions, vous pouvez consulter notre page Mon enfant réside à l'étranger.

Plus d'infos ?

www.famifed.be

Le mois prochain

Partie II : "Vous partez travailler à l’étranger et vous emmenez votre/vos enfant(s)".

Auteur Famifed - Agence fédérale pour les allocations familiales