"J'ai 18 ans… que se passe-t-il avec mes allocations familiales ? "

31 juillet 2017 - En Belgique, chaque enfant bénéficie d'un droit inconditionnel aux allocations familiales jusqu’au 31 août de l’année au cours de laquelle il atteint l’âge de 18 ans (jusqu'à la fin de l'obligation scolaire). Le jeune peut ensuite encore y avoir droit jusqu’à ses 25 ans mais sous certaines conditions, notamment le fait d'être inscrit à des cours (y compris une seconde session ou la préparation du mémoire de fin d’études).

Plus d’infos sur la page 'Mon enfant suit des études supérieures'.

…Et si je travaille comme étudiant(e) ?

Si le jeune va toujours à l’école, il peut exercer un travail d’étudiant et recevoir les allocations familiales sans aucun souci. Cependant, il est important qu’il ne dépasse pas les 240 heures de travail par trimestre. Durant les mois d’été, il peut travailler sans limite d’heures.

Pour les jeunes dans l’enseignement à temps partiel, sous contrat d'apprentissage, contrat d’alternance ou contrat de stage, leurs revenus ne peuvent dépasser 541,09 EUR par mois. La règle des 240 heures n’est pas applicable dans leur cas.

Plus d’infos sur la page 'Enfant à revenus'.

…Et si j'arrête mes études ?

Le jeune peut encore garder son droit aux allocations familiales durant ses dernières vacances (juillet, août et pour le supérieur, septembre), s'il travaille moins que 240 heures/trimestre.

Il doit s'inscrire le plus tôt possible comme jeune demandeur d'emploi auprès du service régional pour l'emploi pour débuter son stage d'insertion professionnel et ne pas perdre son droit aux allocations familiales en tant que jeune demandeur d'emploi. Une fois qu'il s'est inscrit au stage d'insertion professionnelle, il garde ce droit s'il reçoit un revenu inférieur au plafond autorisé.

Les caisses d'allocations familiales appliquent toujours, en cas de double statut (étudiant/demandeur d'emploi), la règle la plus avantageuse pour le jeune.

Plus d’infos sur la page 'Jeune demandeur d'emploi'.

…Et si je bénéficie d'un supplément en raison de mon état de santé ?

Un enfant reconnu comme atteint d’une affection par le SPF Sécurité sociale a un droit aux allocations familiales accompagnées d'un supplément jusqu’au 31 août de l’année au cours de laquelle il atteint l’âge de 18 ans. Ce droit au supplément peut être prolongé jusqu'au mois où il atteint ses 21 ans, si le jeune remplit certaines conditions comme, par exemple, s'il poursuit ses études, s'il travaille avec un contrat d'apprentissage, etc.

Plus d’infos 'Enfant à revenus'.

En bref, allocations familiales comme jeune adulte ? C’est possible. Le tout est de bien s'informer.

Auteur Famifed - Agence fédérale pour les allocations familiales