Statistiques intégrées de la protection sociale

12 Februar 2020 - Le SPF Sécurité sociale publie la nouvelle édition de la brochure SESPROS (Système Européen de Statistiques intégrées de la Protection Sociale), qui donne un aperçu des chiffres actualisés de la protection sociale belge et européenne.

En 2017, les dépenses de protection sociale de la Belgique étaient de 128,3 milliards d’euros. Elles représentaient 29,22 % du PIB.       

Par rapport aux données de 2016, nous constatons une diminution des dépenses liées au chômage. Elles représentaient 2,51 % du PIB en 2016 contre 1,91 % du PIB en 2017. Cette diminution est le résultat des différentes mesures prises par le gouvernement et d'une correction méthodologique des statistiques SESPROS.

Nous remarquons une augmentation du coût du vieillissement en 2017. Il représentait 10,62 % du PIB en 2016 contre 11,06 % du PIB en 2017. Cet accroissement est lié au vieillissement de la population et à l'augmentation de l'espérance de vie.

Nous observons également une légère augmentation des dépenses de maladie et soins de santé. Elles représentaient 7,37 % du PIB en 2016 contre 7,41 % du PIB en 2017.

Dans la suite de la brochure, nous comparons les données de notre pays pour 2016 avec celles des autres États membres de l'Union européenne. Les données utilisées pour cette comparaison sont les plus récentes publiées par Eurostat au moment de la rédaction de la brochure. Il en ressort que les dépenses en matière de protection sociale en termes du PIB se situent légèrement au-dessus de la moyenne européenne. Les dépenses de protection sociale de l’EU28 étaient de 28,05 % du PIB, contre 29,22 % du PIB pour la Belgique.

Cette brochure est avant tout une source concise de chiffres sur la protection sociale pour tous les groupes cibles. Le SPF Sécurité sociale collecte ces chiffres auprès de ses différents partenaires afin de répondre à ses obligations internationales de rapportage en la matière.

Statistiques intégrées de la Protection Sociale